Projet Ecole

Projet d’établissement


PROJET D’ETABLISSEMENT

Notre projet d’établissement est élaboré en concordance avec
-  les socles des compétences de la Communauté française de Belgique
-  le décret « Missions »
-  le décret « Ecole de la réussite pour les enfants de 2 ans 1/2 à 18 ans.
-  le projet éducatif  et le projet pédagogique du Pouvoir Organisateur
-  les programmes (Maternel et Primaire) du Conseil de l’Enseignement
des
Communes et des Provinces.

•    Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personnalité de chaque enfant.

1.    Pratiquer un renforcement positif dans toutes les activités. Mettre en valeur les travaux des
enfants sans oublier de les féliciter.

2.    Faire prendre conscience à l’enfant de ses capacités et de ses points forts.
3.    Permettre la participation de chaque enfant, la responsabilisation et la motivation des
apprentissages, en se basant sur son vécu et ses besoins.

4.    Refléter, par l’affichage de créations d’enfants et la décoration des classes, la succession
d’événements de l’école où l’enfant est acteur.

5.    Donner à l’enfant une part de parole importante en organisant, entre autres, des conseils de
classe où chacun a droit à la parole. Le conseil de classe est la réunion de tous les enfants
de la classe avec l’enseignante. Ensemble, on y gère la vie de la classe : charte de vie,
organisation des responsabilités, répartition des tâches, des jeux, discussion des projets,…
C’est un lieu de gestion où l’on apprend à analyser, à comprendre, à prévoir, à planifier, à
décider, à organiser, à apporter des solutions, à évaluer, … C’est un lieu où chaque enfant
a sa place, où il est reconnu avec ses forces et ses faiblesses, et accepté avec sa
personnalité, sa culture. C’est un lieu où l’on accorde autant d’importance au groupe qu’à
l’individu, l’un n’étant pas sacrifié au profit de l’autre. C’est un moment d’acceptation des
différences des concepts, par exemple ceux de la liberté et de respect des autres. Le conseil
de classe n’est donc pas un tribunal où l’on cherche des coupables, mais un lieu où l’on
apprend à se comprendre et s’entraider.

6.    Présentation d’exposés afin d’apprendre à oser prendre la parole en public.

•    Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.

    1.    Faire acquérir et développer des stratégies d’apprentissage et de compréhension, en variant
les méthodes d’apprentissages.

    2.    Donner du sens aux apprentissages.
    3.    Promouvoir des actions concrètes impliquant des manipulations pour permettre à l’enfant
d’accéder à l’abstraction.

    4.    Cibler les atouts et problèmes de chaque enfant afin de différencier les apprentissages.
    5.    Pratiquer l’évaluation formative afin de réajuster les apprentissages pour que chacun puisse
évoluer à son rythme.

    6.    Adapter, dans la mesure du possible, les méthodes, les outils et les supports d’apprentissage
pour les élèves en difficultés.

    7.    Assurer la continuité en créant des référentiels qui suivront l’élève et seront pour lui de
véritables outils.

    8.    Organiser la liaison maternel-primaire par des activités collectives.
    9.    Se concerter régulièrement entre enseignants afin d’assurer l’unité pédagogique.
    10.  Prévoir des périodes pendant lesquelles les élèves en difficultés seront pris en charge par
leur titulaire ou un autre enseignant.

    11.  Créer des groupes d’entraide entre enfants (tutorat).
    12.  Détecter, le plus tôt possible, les problèmes particuliers rencontrés par certains enfants (vue,
ouïe, motricité, dyslexie, …)

    13.  Faire appel et travailler avec des aides extérieures plus spécialisées.
    14.  Conscientiser les parents au soutien à apporter à l’enfant.
    15.  Apprendre à gérer son temps (contrats, journal de classe fait pour la semaine, …).
    16.  Si la demande se présente, instaurer l’intégration d’élèves à besoins spécifiques.

•    Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures.

    1.    Sensibiliser les enfants au respect de l’environnement et du patrimoine par des   sorties, des
visites, des rencontres avec des personnes ressources, …

    2.    Accorder de l’intérêt à l’environnement proche, à la vie du quartier, de la
           commune et de ses alentours.
    3.    Organiser des rencontres, des visites avec des personnes d’autres cultures.
    4.    Sensibiliser les enfants aux médias (ex. : journal des enfants, journaux
           télévisés, …) afin de développer l’esprit critique.

•    Assurer à tous les élèves des chances d’émancipation sociale.

    1.    Réserver une sollicitude équitable à chaque enfant.
    2.    Ne pas faire de distinction entre les élèves et faire de leurs différences des
           atouts pour chacun.
    3.    Créer un climat favorable à la motivation et à l’encouragement.

INITIATIVES EN MATIERE …

A. D’animation culturelle :
    •    Activités musicales chaque semaine en maternelle (« Des clefs plein les poches ») et
périodiquement en primaire avec ‘Les jeunesses musicales ».

    •    Théâtre au Centre Culturel de Rixensart (une à deux fois par an).
    •    Visites de musées.
    •    Fréquentation de la bibliothèque de l’école tous les 15 jours.
    •    …

B. D’éducation à la citoyenneté :
    •    Une école engagée, comme sa commune, dans l’Agenda 21.
    •    Tri sélectif dans chaque classe.
    •    Gardiens de la propreté.
    •    Sensibilisation au commerce équitable.
    •    Activités menées par les professeurs des cours philosophiques dans le cadre
du « Mieux vivre ensemble ».

    •    Nombreuses actions menées pour venir en aide à des personnes ou enfants en difficulté.
    •    Animation « Je connais ma commune ».
    •    Participation aux élections du Conseil Communal pour enfants.
    •    …

C. D’éducation aux médias :
    •    Utilisation d’ordinateurs portables en P5 et P6.
    •    Cyberclasse.
    •    Utilisation du TBI (tableau interactif) dans certaines classes.
    •    …

D. D’éducation à la santé :
    •    Animations sur l’alimentation, les fruits de saison, …
    •    Animations Croix-Rouge, MEGA, PSE (ex. : les poux), …
    •    Inscription au programme européen pour la promotion des fruits et légumes à l’école.
    •    Actions ponctuelles concernant l’hygiène, le respect du corps, la sécurité au sein de l’école
(aménagement des cours de récréation), la sécurité à la maison et la sécurité routière.

    •    …

E. D’éducation à l’environnement :
    •    Collecte de piles.
    •    Sensibilisation au gaspillage d’énergie.
    •    Carrés potagers.
    •    Animations sur les insectes et la biodiversité, réalisation d’abris à insectes, visite de la ferme.
    •    Compost en maternelle.
    •    Classes d’eau.
    •    …

F. De promotion à des activités sportives :
    •    Journées vélo, journée « Vise ta forme ».
    •    Participation à la journée « Cross à l’école ».
    •    Participation au programme « A pied, à vélo ».
    •    …

G. D’éveil aux sciences :
    •    L’initiative aux sciences ne vise à aucune prétention scientifique, mais propose de stimuler
l’intérêt et la curiosité de l’enfant.

    •    Animations Cap Sciences (deux à trois animations par an).
    •    Bus Xpérilab.
    •    …

Tous les membres de l’équipe pédagogique adhèrent de manière volontaire et engagée à ce projet d’établissement.